chant et théâtralité

 

Exprimer le sens de chaque mot du texte par la voix,
le corps, fait de l’enfant au CREA un chanteur acteur.
Il peut être amené à modifier son timbre, faire des recherches sur tous les possibles de voix. Il doit être capable de chanter dans la même œuvre le chœur des enfants perdus et le chœur des monstres maléfiques.

Je procède souvent par la mise en bouche improvisée
des paroles des airs (avant l’apprentissage mélodique)
comme le fait un comédien avec son scénario.

Raconter une histoire, rentrer dans la peau d’un personnage, donner sens aux notes, exigent un travail approfondi sur l’interprétation « dramatique ».